Author - Jean-Marc Touzard

Une nouvelle vague de Transformation Numérique ?

Les premières théorisations ont débuté courant 2014, l’affolement médiatique début 2015, et on a vu arriver la première vague « surfée » par les CDO; souvent électron libre reportant directement à la DG ce Chief Digital Officer a érigé sa Direction du Digital en parallèle et en concurrence aux direction du Marketing et des Systèmes d’Information. Souvent on a entendu un discours très négatif sur les DSI qui, bien que digitales depuis toujours, maintiendraient leurs entreprises dans un système purement technique et seraient incapables de travailler sur la stratégie et l’innovation.
On a maintenant un peu de recul sur tout cela et on voit bien que les entreprises en milieu B to C évoluent en permanence, obligées de la faire par quelques concurrent mondiaux comme Amazon, pas de temps à perdre. Bien sûr tout le monde ne va pas à la même vitesse ni avec la même efficacité. Des acteurs disparaissent mais d’autres se créent.
C’est peut-être un peu moins rapide dans le B to B, mais des exemples très parlants se révèlent peu à peu.
D’une manière générale, on sait maintenant mieux définir la Transformation Numérique :
  • c’est la diminution progressive de toutes les aspérités dans la relation client, de tout ce qui énerve, irrite le client dans les différents processus où il interagit avec son fournisseur
  • c’est la capacité à mieux exploiter les masses de données qui remontent des équipements en production
  • c’est la suppression progressive de tout ce qui n’apporte pas de valeur dans les processus de l’entreprise : en celà il est important de rappeler que le collaborateur est aussi concerné, et donc les processus internes à l’entreprise aussi doivent passer à la digitalisation (reporting inutiles, circuits de décision et de signature trop longs et trop lourds, resaisies, signatures manuelles etc…)
  • c’est forcément associé à une dynamique d’innovation, et les échanges entre start-up’s et entreprises se développent partout
  • c’est incarné par la Direction Générale avec des messages clairs, des progressions dans le temps
  • c’est pour tout le monde, comme l’air ou l’électricité, il n’y pas une partie de l’entreprise qui est digitale et l’autre non.
Par ailleurs, chaque entreprise prend une voie un peu différente, de par sa culture et son organisation.
Enfin, la DSI est de plus en plus souvent remise au centre de la démarche, car toutes les idées de digitalisation débouchent sur des projets très informatiques, où les problématiques de performance, de sécurité, d’accès aux données sont des facteurs clés de succès, et c’est le métier de la DSI de gérer ces aspects; évidemment le DSI doit se positionner comme acteur dans la stratégie et l’innovation, c’est son problème, certes, mais la Direction Générale doit aussi le positionner correctement pour atteindre cet objectif, car on peut aussi dire que l’entreprise a la DSI qu’elle mérite.

Digitalisez vos processus RH avec Nintex et Docusign

Et Camoai qui présentera des vrais cas et une méthodologie simple et efficace.

Souvent oubliés de la transformation numérique, les processus RH sont importants aux aussi dans la démarche de la digitalisation. Concrètement il s’agit de remplacer les vieux formulaires papier par des circuits électroniques qui seront au passage simplifiés et allégés, de mettre en place la signature électronique qui réduit considérablement les délais et fournit une image plus moderne de votre entreprise.

Nintex fournit une solution de workflow très ouverte, qui s’adapte à de nombreux cas de figure d’existant informatique.

DocuSign est le leader mondial de la signature électronique et propose des solutions s’intégrant facilement avec votre système d’information.

Prenez une heure pour changer votre vision sur ces processus RH, et vous verrez comment adapter à d’autres processus de support cette démarche.

Inscrivez-vous ici, c’est gratuit bien sûr : Digitalisez vos processus RH

évolution de SharePoint et Office 365

KeyNote de Jeff Teper au dernier SharePoint Saturday de Genève; son discours éclaire bien l’évolution de l’offre Microsoft et apporte une réponse finalement assez simple aux nombreuses questions que se posent les spécialistes SharePoint, au fil de l’arrivée des Office Groups, de Teams et autres nouveaux services.

Bientôt quelques détails…

En tout cas on peut raisonnablement penser qu’il y a encore un bel avenir pour SharePoint, mais sans doute plus sous la forme qu’on lui a connue ces dernières années, ce qui finalement est plutôt une bonne nouvelle…

 

 

 

Journée Azure Office 365 SharePoint Lille

Belle journée avec les experts aOS, interventions et témoignages intéressants autour de nos sujets aussi bien techniques que fonctionnels. Du technique sur Azure, les dernières nouveauté Office 365, comment organiser SharePoint et l’associer avec Docusign.

Accueil réussi à Euratechnologies aos-euratechnologies

Intervention de Jean-Marc Touzard sur la Digital Workplaceaos-lille-intervention-jmt

Retrouvez les slides de notre intervention ici :

Digital Workplace avec Office 365

Le 02.12.2016 Camoai sponsorise un événement organisé par AOS, groupe d’experts Azure Office 365 SharePoint.

Nous y animerons une conférence à 10H15 pour montrer comment Office 365 permet aux entreprises de monter rapidement et efficacement leur Digital Workplace.

Plus précisément, nous expliquerons avec des exemples concrets comment la plate-forme Office 365 améliore :

  • la communication d’entreprise avec Skype Entreprise
  • la collaboration et la mobilité avec la suite de solutions intégrées (Office Groups, Teams, SharePoint, Delve…)
  • la dématérialisation des processus avec Nintex.

L’événement a lieu à Euratechnologies Lille, l’inscription est gratuite et se fait ici : Inscription événement Office 365 Euratechnologies

Retrouvez ci-dessous tout l’agenda de la journée, avec les interventions des meilleurs experts Azure et Office 365

Agenda de la journée Office 365

Innovation et technologie, votre métier demain

Lundi dernier au grand amphi de La Sorbonne se tenait une conférence proposant témoignages et réflexions sur les relations entre l’innovation, la technologie et les métiers et services à venir, à découvrir, à inventer. Découvrez ici toutes les vidéos.

Tout d’abord, un lieu extraordinaire, il y avait longtemps que je n’étais pas venu dans ce quartier et dans cet endroit :

Conférence à La Sorbonne

Conférence à La Sorbonne

Ensuite vous pourrez remarquer l’absence totale de bloc notes chez les étudiants; j’ai été impressionné par la dextérité de ceux que je voyais jongler avec en permanence 5 ou 6 fenêtres, des contenus de toutes sortes … tout en continuant à écouter les intervenants. Quand ils arriveront en entreprise où les réseaux sociaux et toutes sortes de sites sont interdits, filtrés etc… ça va être dur. Et ce sera dur aussi pour tous ceux qui ont encore des interrogations sur le glisser-déplacer et l’utilisation du bouton droit.

Toutes les interventions étaient intéressantes, je mettrais en premier :

  • les archéologues de Iconem qui font revivre le passé avec les technos au top niveau
  • le patron de AirBnB France pour son histoire sur les céréales
  • l’exemple de Hackathon chez Vuitton où l’on voit que DSI et DG peuvent changer le quotidien
  • et le dirigeant de Simplon pour son approche humaine.

Peut-être parce qu’on baigne dedans, j’ai été moins impressionné par les sujets techniques, sauf la démo sur la traduction avec le langage des sourds et l’hallucinante démo de Amir Netz à la fin de l’intervention de S.Nadella, qui, lui, n’était pas très différent de ce qu’on avait déjà vu, notamment à Ignite. Mais quand même très bon, ne boudons pas notre plaisir.

Au final, de mon point de vue, on n’a pas complètement traité le sujet titre de la conférence et on resté dans les débats trop centrés sur les questions autour de personnes et de sujet déjà hyper pointus et spécifiques, alors  qu’en France maintenant des étudiants sortent de leur cursus sans trouver de travail pendant que dans les entreprises on ne trouve pas les gens qu’on voudrait recruter.

Mais cette après-midi a montré tout le bien qu’on pouvait attendre des technologies mises intelligemment au service de l’humain, pour inventer des nouvelles organisations, des nouveaux services, des nouveaux contenus, des nouveaux emplois et je suis ressorti de bonne humeur et optimiste.

Quelques jours plus tard des forces obscures allaient venir faire oublier tout ça pour tenter de nous ramener au moyen âge, mais cet oubli ne sera que passager et la volonté de progrès reprendra vite le dessus.

Office 365-OneDrive-Gouvernance

L’idée de mettre en place une gouvernance des espaces Office 365 peut faire sourire; en effet, ça sent un peu la poussière, au beau milieu des grands espace numériques du Cloud, du IT en self service, de la consumérisation, là où documents et conversations fusent de toutes parts sur tablettes et smartphones.

Et pourtant, le récent article de Distributique m’y a tout de suite fait penser…

Cet article relaye l’annonce où Microsoft explique pourquoi la capacité de stockage des OneDrive des abonnés à Office 365 va être réduite : pour éviter la prolifération d’utilisateurs stockant jusque 75 To de films (sans doute piratés) sur le OneDrive de leur entreprise, puisque partie d’Office 365…

On peut penser que ces utilisateurs n’auront pas eu besoin d’un ambitieux plan de change management, et on se rassure en se disant qu’au moins ce service OneDrive n’a pas de problèmes d’adoption … dommage que ce soit pour gérer du contenu qui n’a pas grand chose à voir avec l’entreprise (sauf s’il s’agit d’une compagnie produisant des films, bien sûr).

Donc pas de doutes, je vais remettre le sujet gouvernance au-dessus de la pile…

Microsoft classé leader de la collaboration par Gartner

La dernière édition du Magic Quadrant de Gartner sur le « Social Software » place l’offre de Microsoft en très bonne place en haut à droite, avec très proches IBM et Jive.

L’article de Office Blogs explique l’analyse et le positionnement et cite quelques exemples de clients utilisateurs.

Cette communication confirme bien ce qu’on avait compris de l’évolution de l’offre Microsoft sur le collaboratif, de l’offre classique fondée sur les produits comme SharePoint et Yammer à une offre proposant une série de services collaboratifs différenciés selon les besoins des utilisateurs, et soutenus par des services transverses comme Delve.

Un petit croquis vaut mieux qu’un long discours :

Services collaboratifs Office 365

Services collaboratifs Office 365

Les faiblesses sont bien mentionnées dans l’analyse de Gartner, et aussi les points forts. C’est vrai que les produits peuvent se recouvrir, mais c’est vrai aussi que tous les clients ont des situations différentes. Par exemple, un service Communication peut trouver un vrai intérêt à utiliser Yammer et seulement Yammer parce que la DSI de l’entreprise ne s’est jamais occupée de leur proposer la solution attendue pour communiquer avec les commerciaux en boutique et pour collaborer avec les agences externes. Alors que cette DSI aurait choisi Google Apps mais sans le périmètre Google Plus…

Et c’est vrai qu’on est à une charnière, comme pour bien d’autres sujets,, donc c’est plus compliqué et c’est différent de ce qu’on avait connu avant…