Office 365 nouveau modèle collaboratif

Recherche intelligente avec Delve

Office 365 nouveau modèle collaboratif

Avec Office Groups, Office Planner, les évolutions Yammer, Delve, les futurs portails à venir, l’offre de Microsoft évolue et s’enrichit.

A première vue, on pourrait se dire que ça devient vraiment fouillis et qu’on a du mal à s’y retrouver.
Pas faux, mais pas judicieux.
En fait avant le Cloud Office 365, c’était avoir dans le nuage des solutions bien connues, Exchange, SharePoint, Lync, avec en plus des applications mobiles comme OneDrive, OneNote plus ou moins intégrées. Et ça laisse une large part aux DSI car pour avoir tout ça il y a du travail en infrastructure, même dans un modèle entièrement Cloud. On aura bien noté que beaucoup d’entreprises ont gardé cette approche infrastructure en utilisant principalement Exchange et Lync (maintenant Skype For Business) dans leurs déploiements  Office 365, sans trop se risquer vers les outils collaboratifs.
Mais ça c’était avant.
Avant que les utilisateurs ne soient trop fatigués par les outils de partage de documents et de collaboration lourds, complexes, hérissés de barrières à cause de système de permissions trop restrictifs, et peu ou pas disponibles en dehors du bureau.
Avant que les utilisateurs n’aient organisé leur propre environnement de collaboration sur leur tablette personnelle avec Dropbox, Google Drive, Box et autres wetransfer.

Microsoft nous propose des évolutions intéressantes :
  • d’abord des solutions collaboratives souples et faciles à utiliser, on a assez critiqué la complexité des interfaces SharePoint pour peut-être se féliciter de ce changement; je pense ici à Office Groups et Office Planner, qui va bientôt venir en complément du premier. On vise ici des concurrents comme Trello, Asana, qui se développent fortement aux USA.
  • ensuite des solutions qui se complètent rapidement par une application mobile, celle de Office Groups devrait arriver bientôt
  • enfin une approche transverse et intelligente de l’accès à l’information avec Delve qui nous permet de retrouver nos éléments collaboratifs autrement qu’en cherchant silo par silo, désespérément.

On évolue donc vers une approche self service, comme cela a déjà été fait pour la partie BI, on s’adresse plus aux utilisateurs en direct qu’aux DSI.
L’approche peut troubler, on ne va pas facilement passer d’un coup vers ce nouveau modèle de plate-forme collaborative où les services viennent s’implémenter et se compléter au fil de l’eau, alors qu’on est habitués à SharePoint depuis presque 15 ans; par ailleurs la complexité technique et fonctionnelle de SharePoint nous a bien arrangés, nous les consultants, intégrateurs, développeurs…
Alors ne nous abritons pas derrière la fausse barbe de la gouvernance et posons-nous les bonnes questions pour définir les services de demain sur les solutions de demain, car elles arrivent aujourd’hui…

Share this post

Laisser un commentaire